FM.HAM.RA - English version!

Tout d'abord bienvenu sur site de la FM.HAM.R.A
Notre association à pour but



Le tir, la randonné, le modélisme. sont des hobbys tout comme l'est le radio amateurisme.
Le but de ce violon d'Ingres est de se perfectionner  pour partager une passion commune.
Le radioamateur dispose d'un panel relativement large (Astronomie, satellites, informatique, électronique, physique, vidéo, pratique des langues étrangères.) pour son épanouissement.

Question éthique, le radio amateur parle essentiellement des choses ayant trait à la radio.

A la Martinique on devient radioamateur en passant un examen à la préfecture de Fort de France (épreuve sur minitel et prochainement sur un PC) à la suite duquel on est radiotéléphoniste. La réussite à l'épreuve du décodage d'un texte en morse vous donne le titre de radiotélégraphiste. Il faudra toutefois s'acquitter de la taxe annuelle de 46? (année 2008) pour opérer.
L'administration de tutelle vous retourne une licence ou figure votre indicatif.

La différence entre radioamateur et cibiste :
Le radioamateur est avant tout un expérimentateur et un passionné. Le radio amateur
dispose de bandes de fréquences allant de 1.8 Mhz au giga hertz. Pourquoi toutes ces fréquences ?
En HF (hautes fréquences 0 à 30 MHZ) selon le moment (jour, nuit, saison, cycle solaire, destination recherchée) telle ou telle bande sera utilisée. En très hautes fréquences, les communications par satellite sont autorisées.
Les transmissions de signaux digitaux sont également autant de possibilités offertes à l'expérimentateur.
Le Cibiste n'étant autorisé que sur une partie du 27 MHZ (et à puissance réduite) n'a pas tous les outils et les supports à cette expérimentation. Ce n'est d'ailleurs pas sa vocation.

Les radioamateurs sont souvent partie prenante dans des actions de secours (aide aux services officiels) dans le cas de catastrophes naturels, de recherche de balise (avions crashés).

Le succès à l'examen implique de la part de l'administration l'attribution d'un indicatif officiel et reconnu dans le monde entier. (JQ3DUE est un indicatif Japonais, FM5CZ, FM1II, FM0IR étant des indicatifs de la Martinique). A partir d'un indicatif on peut déterminer le pays voire l'adresse de son correspondant (à partir d'annuaires papier ou internet appelés Call Book).

De nombreuses technologies utilisées par le grand public ont fait l'objet de tests préalables grandeur nature avec l'aide du support radio amateur.
Morse (cw : Continuous Wave) pourquoi l'utiliser encore de nos jours ?
Pour le fun mais aussi et surtout pour son universalité. En effet, le morse est un codage universel ("a=.-" "b= -..." etc ...). De même, des abréviations internationales ainsi que le Code Q sont toujours utilisés. La langue parlé n'est plus un obstacle et il est ainsi aussi facile de dialoguer avec un japonais ou un russe.
Un autre point caractéristique de ce mode de transmission est sa compréhensibilité lors de liaisons difficiles. Par exemple, lorsque la réception est faible, il est plus facile de déchiffrer un " tit " ou un " tat " plutôt qu'un mot voire une phrase. INDISPENSABLE donc dans certains types de trafic.


Bonne navigation sur notre site.
Le président, FM1HM op Eric

FM.HAM.RA - Version Française!

Fists off welcome to the FM.HAM.RA website
The goals of our association :
Shooting, Hiking, model building are hobbies just like amateur radio is.
The point of all this is to perfect oneself to share a common passion

The Amateur Radio Operator has a large number of facets of our hobbie (Astronomie, Satellites, computers it, electronics, physics, video, new languages) to develop himself.

Essentially a radio operator speaks or communicates of things relating to radio and its operations

In Martinique one gets to be licenced by siting an exam at the prefecture of Fort De France (done on minitel soon to be on pc) after which one is a Amateur Radio Operator. After which one can sit a morse code exam and be a class higher as a result (fm5)

The difference between a Amateur Operator and a CB Operator

The Radio Operator is before all an experimentor and passionate of the radio. The Amateur Radio Operator has a number of frequency sets allocated from 1.8 Mhz all the way into the Gigahertz. Why all these frequencies you might ask. Well on HF (frequencies between 1.8 Mhz and 30 Mhz) according to the moment (day, night, season, solar cycle, destination) a different frequency will be used.
Digital transimissions are yet another possibility for the expermimentor.
The CB'er is only authorized to use a small part of the 27Mhz band (at low power) and does not have at his disposal all these tools and supports for experimentation.

Amteur Radio Operators are often active participants, alongside official services,  in rescue and emergency  events such as natural disasters.

To successfully comlete the exam implies de assigning of a callsign by the relevant authorities which is recognized worldwide and is unique. (ie: JQ3DUE is a Japanese callsign, FM5CZ, FM1II and FM0IR are from Martinique) The call sign allows us to determine the country of origin, and the class of licence, using the callsign we can also get the address of the station via a callbook either paper bound or online.

A lot of technologies used by the public at large have been tested out with the support of the amateur operators.

Morse code (CW: continuous wave) why still us it in this day and age?
For fun but also and specially because of the universally recognized format. Actually morse code is a simple universal encoding of the alphabet using dots and dashes (ie: a=.- , b=-. etc) Also used are the Q codes which represent an expression such as: qsl means yes I understand. These two combined allow usa to communicate with anybody wether Japanese or Russian. Most important is that in adverse conditions it is easier to decode a dot and a dash than a spoken word thus indispensable for certain types of traffic (communication)


Good navigation on our website,

The Club President, FM1HM Eric.